jeudi 22 juin 2017

Thalasso : à fond la forme




terrasse face à la mer

La Thalassothérapie, certaines y ont déjà goûté, d’autres pas encore. A l’époque où on prône la santé et le bien-être, pratiquer régulièrement la thalassothérapie est un passeport pour la forme.
C’est une habitude santé que j’ai prise il y a une quinzaine d’années, alors qu’un métier très stressant me laissait sur les nerfs et épuisée en juin.






Quiberon reste pour moi le mètre étalon de la cure réussie.

calme et volupté à la thalasso de QuiberonNormal, c’est Louison Bobet, trois fois vainqueur du Tour de France et pionnier de la thalassothérapie qu’il l’a créée.
Dès qu’on rentre dans le centre de Thalasso de Quiberon, ce n’est que luxe, calme et volupté. Une vague de bien-être vous envahit, avant même d’avoir commencé les soins. La vue vers la mer bleue d’azur ou gris argent, selon la couleur du ciel, est superbe. Des terrasses fleuries, des lieux pour se reposer, se restaurer, boire une tisane, tout est fait pour qu’on s’y sente bien.
J’ai choisi une cure Echappée mer qui dure quatre jours et propose 16 soins.


mardi 6 juin 2017

Perdre du poids : un coaching digital pour s’y mettre

Aujourd’hui, je vais vous parler perte de poids.

Avec l’âge et la ménopause, on voit s’installer des kilos de plus en plus difficiles à déloger.

Comme beaucoup, j’ai pratiqué pendant des années le capitonnage d’hiver, suivi du régime de printemps pour être acceptable pendant l’été. La floraison de couvertures des magazines féminins en mars chaque année m’y encourageait d’ailleurs avec des titres alléchants sur la toute dernière méthode miracle.
Le problème est que cela ne fonctionne plus et qu’on se rend bien compte qu’il faut changer durablement d’hygiène de vie.

35 millions de Français en surpoids

Les statistiques sont effrayantes. Il y a 35 millions de Français en surpoids aujourd’hui, dont 23 millions en surcharge pondérale, et 12 millions présentent les critères de l’obésité (IMC supérieur à 30)*.

Or, ces kilos en trop font  le lit de différentes pathologies qui se développent avec le surpoids et la sédentarité.
Faire un régime ? On sait désormais que cela ne fonctionne pas sur la durée. Se priver, suivre un régime pas toujours équilibré va au mieux faire perdre quelques kilos repris bien rapidement dès qu’on reviendra à son alimentation habituelle, additionné de quelques kilos bonus. Mais un kilo + un kilo + un kilo … au fil des années, ça fait beaucoup de kilos !

Tout cela on le sait, mais on fait quoi ?
Il faut à la fois manger mieux, sans doute moins, et avoir une activité physique suffisante.

Là, j’avoue ma perplexité ? Je fais comment.

Je viens de découvrir Methodco une nouvelle méthode de coaching à distance.