vendredi 28 avril 2017

Auxivision : une appli pour faciliter la vie des malvoyants

femme senior utilisant une tablette
La vision évolue avec l’âge, on le sait tous. La presbytie est l’un des premiers signes de vieillissement, mais il arrive que se développent des pathologies oculaires comme la DMLA, (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age), le glaucome, dû à une trop forte pression oculaire, la cataracte, qui est une opacification du cristallin, la rétinopathie diabétique qui endommage la rétine…

La vue est alors atteinte et la vie devient autre. Il faut s’adapter à une déficience visuelle plus ou moins importante dans tous les actes de la vie quotidienne.

Que l’on soit touché soi-même, où que ce soit un proche, c’est alors la course aux informations pour trouver les adresses, les associations, les infos pratiques et organiser sa nouvelle vie.

Streetlab, filiale de l’Institut de la Vision dirigé par le Professeur Sahel à Paris, vient de lancer Auxivision, une application destinée aux malvoyants et à leurs proches.

Cette application très complète réunit tout ce qu’il faut savoir et tout ce qui peut être utile aux malvoyants et à leurs aidants.

La première partie est gratuite et donne des informations généralistes sur les amétropies, les pathologies oculaires. La plupart de ces informations sont d’ailleurs utiles pour tous : savoir comment fonctionne un œil, ce qu’est un œil myope ou la presbytie ou comment lire une ordonnance  …

Un éclairage sur la malvision pour les aidants 

L’explication de pathologies est claire et permet aux aidants de savoir ce que perçoit la personne déficiente visuelle, et ce qu’elle ressent quelles sont ses gênes au quotidien.
On apprend comment s’adresser à une personne qui voit mal, comment la guider dans la rue.

On y trouve aussi :

Des informations administratives, pour savoir par exemple comment faire reconnaître son handicap.

Un descriptif des aides visuelles disponibles et les adresses des associations et centres de basse vision.

Des trucs et astuces qui changent la vie des malvoyants

Pour se repérer dans les couleurs de ses vêtements, il suffit par exemple de coudre un bouton de forme différente selon la couleur du vêtement. Il existe aussi des boitiers ou des applis qui permettent d’identifier la couleur et qui l’énoncent à haute voix.
Beaucoup d’accessoires de cuisine peuvent faciliter le quotidien du malvoyant, ils sont listés dans la fiche « matériel pour la cuisine ».

Des adresses utiles pour se distraire, jouer en ligne, lire des livres en grands caractères ou des livres sonores.

Les nouvelles technologies ne sont pas oubliées. Comment régler son smartphone pour obtenir un zoom, quelles applis utiliser pour se déplacer, ou obtenir une lecture vocale d’un article …

On apprend aussi beaucoup sur les professions qui gravitent autour de la déficience visuelle. Si tout le monde connait l’ophtalmologiste et l’opticien, on découvre d’autres professions comme l’AVJiste, instructeur en autonomie de la vue journalière, ou l’instructeur de locomotion qui apprend à se déplacer. Pouvoir s’orienter vers le bon spécialiste permet de gagner du temps, d’agir et de retrouver confiance en ses propres capacités.

De nouvelles fiches sont ajoutées chaque semaine et le site est régulièrement mis à jour avec les dernières nouveautés du marché.
  
Une rubrique Forum permet de poser des questions. Des spécialistes de l’Institut de la Vision y répondent.

Auxivision dispose bien sûr de l’option qui permet d’augmenter la taille des caractères mais aussi d’adapter les couleurs pour un meilleur confort visuel.


Auxivision est téléchargeable sur ordinateur, tablette et smartphone. La version premium coûte 4,99 € et donne accès à l’ensemble des fonctionnalités.


,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.