jeudi 19 janvier 2017

Seniors : Vous avez dit fracture numérique ?

les aînes et l'informatique
Gros débat sur les seniors. Sont-ils digitaux, ou non ?

Senior mais pas trop a récemment abordé le sujet pour conclure qu’internet, les seniors connaissent.
Ils y passent d’ailleurs plus de 13 h 15 par semaine, soit une heure de plus que le reste de la population.

Mais comme chacun sait, il n’y a pas un type de seniors, mais une multitude de profils. Les plus âgés ont parfois du mal à se familiariser avec ce nouvel outil qu’est l’ordinateur. Si il y a une fracture numérique, elle se situe aujourd’hui aux alentours de 75/80 ans.  

Brice Alzon, directeur de la MDSAP (Maison des Services A la Personne) connait bien la problématique des seniors, puisque qu’il est spécialisé depuis 2006 dans les services à la personne.

En côtoyant les seniors, il s’est vite aperçu qu’il y avait des besoins d’aide et d’assistance informatique pour une population qui n’a pas été familiarisé à l’utilisation de l’ordinateur dans sa vie professionnelle.


La demande des aînés est là. Ils ont besoin de sortir de l’isolement en communiquant avec leurs enfants et petits-enfants pour 71 % des plus de 71 ans*, y compris via Facebook, en échangeant mail et photos, en s’informant sur l’actualité pour 62 %, en pratiquant des jeux sur ordinateur (24 % ). Les seniors de plus de 71 ans sont 54 % à rechercher des avis et s’informer sur des produits, et 40 % à faire des achats. Ils sont aussi contraints de pratiquer l’informatique puisque de plus en plus de formalités administratives passent par le web.

Tablette, smartphone, objet connecté ou ordinateur sont la plupart du temps offerts par un proche, mais la personne âgée est souvent perdue pour allumer, synchroniser, envoyer des mails ou retrouver ses photos.

Former les seniors à l'informatique à domicile


La MDSAP offre plusieurs types de prestations.
La première est d’assurer l’installation physique de l’ordinateur ou de la tablette, et de donner les bases pour que le senior puisse se familiariser aux fonctionnalités de l’objet, avec une pédagogie adaptée.
La deuxième est d’assurer une assistance technique.
La Loi Borloo permet une déduction fiscale de 50 % des prestations effectuée à domicile dans le cadre des services à la personne.

Cette demande de formation vient du senior lui-même, mais aussi de la famille, parfois un peu excédée de passer ses moments de visite à expliquer et réexpliquer comment on allume la tablette et où on retrouve ses photos.
L’intervention d’une personne extérieure, habituée à la pédagogie pour les plus âgés est un atout majeur.

Selon Brice Alzon, de nombreux outils sont adaptés aux seniors et ce sont ceux-là qu’il faut privilégier pour le grand âge. Mains qui tremblent, doigts qui gonflent et sont moins mobiles rendent difficile l’utilisation de tablette ou de téléphone classiques.

Pour une installation et une initiation à l’informatique afin de maitriser les principales fonctionnalités, il faut compter une dizaine d’heure en moyenne, ce qui est finalement assez peu car la formation individuelle permet de s’adapter aux capacités et à la vitesse d’apprentissage du senior.

Y-a-t-il des échecs ? Oui, cela arrive, mais ils sont très peu nombreux. C’est souvent un blocage psychologique qui fait que la personne ne se met pas en situation d’apprentissage. Selon le Baromètre 55 + Cogedim, ils ne sont que 31 % des plus de 76 ans à n’avoir que des sentiments négatifs face à internet.

La MDSAP a déjà formé des milliers de seniors à l’informatique. 

Il existe également tutovideo.ch  un site suisse qui diffuse des tutos adaptés aux seniors pour enseigner l’informatique. Des vidéos expliquent comment naviguer sur google, créer une nouveau compte utilisateur, installer Skype… Il y a une douzaine de vidéos pour l’instant.  Le seul bémol est la qualité du son, insuffisante pour des personnes âgées dont l’audition est souvent perturbée. Cela reste cependant un support intéressant après la formation initiale.



*Baromètre 55+ 2016 Cogedim club

1 commentaire:

  1. bonjour

    j'ai trouvé votre nom de blog super je suis à la recherche de personnes comme vous pour échanger sur l'employabilité des seniors (j'en suis un bien sûr) et je me reconnais dans votre dynamisme
    je viens de créer un tout jeune blog (et oui il faut bien des jeunes aussi...) sur le thème de l'employabilité des seniors
    trop chers les seniors et en + nul en ordi
    c'est ce qu'on dit je veux prouver le contraire comme vous.
    au cas ou voici le lien de mon blog http://quinquaemploi.eu
    au plaisir d'échanger
    andré

    RépondreSupprimer

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.