mardi 21 juin 2016

Sport, senior et ostéopathie

manipulation d'osteopathieOn le sait, l’activité sportive est bénéfique à tout âge de la vie.

Pour les seniors plus de 50 ans, c’est l’un des meilleurs remèdes anti-vieillissement en permettant de conserver une bonne forme physique et d'entretenir sa musculature. On connait aussi aujourd’hui les liens entre une activité physique régulière et la prévention des maladies comme Alzheimer.

Se remettre à bouger n’est pas toujours facile quand on n’a plus le corps de ses 20 ans.
Les sportifs aussi sont touchés et il est courant de voir apparaître des douleurs après des années de pratique régulière.

L’ostéopathie peut-elle accompagner les seniors ? Pierre Emmanuel Saboul, oséopathe à Lons le Saunier nous en parle.

Avec le temps , le corps se fragilise. Les aléas de la vie, les antécédents traumatiques et médicaux, sont à l'origine de pathologies comme l'arthrose ou l'ostéopénie (diminution de la masse osseuse). L'activité physique et sportive constitue un bon moyen de lutter contre ces conséquences inévitables du vieillissement.

Cependant, pratiquer un sport n'est pas sans risques : les chutes, les torsions, des micro-traumatismes mettent le squelette entier à rude épreuve. Il en découle différentes douleurs articulaires, musculaires ou même neurologiques comme par exemple des douleurs le long du nerf sciatique. Ces traumatismes peuvent aussi augmenter les douleurs déjà présentes (douleur du genou, douleur cervicales...).

En d'autres termes, la pratique du sport est bénéfique, à condition que le corps soit près à encaisser ces différents stress. Tout comme une voiture qui est utilisée de façon intensive, une révision et un entretien régulier s'impose.


Ostéopathie en complément du sport chez les plus de 50 ans

L'ostéopathe est là pour ça. Grâce à une vision globale et complète du patient et de ces antécédents, l'ostéopathe est à même de travailler sur l'ensemble du squelette, des articulations pour redonner souplesse et mobilité à l'ensemble du corps.

Les techniques qu’il pratique diminuent les blocages articulaires, redonnent de la mobilité et contribuent à diminuer les tensions qui les usent prématurément.

L'ostéopathie a un champ d'application vaste, qui permet de prendre en charge ces troubles, de diminuer et soulager certaines douleurs liées au vieillissement prématuré du corps.

Le suivi chez un ostéopathe en complément d'une activité physique régulière permet aux quinquas et plus de rester en meilleure forme.

Même si il n’y a pas à proprement parler de spécialisation d’ostéopathie senior, les techniques sont adaptées pour aider le corps à récupérer sa mobilité en fonction des performances et des possibilités de chaque âge.

On le sait, les athlètes de haut niveau bénéficient d’un suivi ostéopathique. Il permet de conserver une mobilité optimale, de mieux récupérer et par là même d’améliorer les performances.

Ces techniques, on peut en bénéficier à tout âge et à tout niveau.

Pour les plus de 50 ans, en prévention, un rendez-vous par an chez l’ostéopathe permet d’anticiper les problèmes. Avec les aléas de la vie, on a tous des pertes de mobilité, des petits traumatismes qui perturbent le fonctionnement des articulations et causent douleurs et troubles musculaires. Certaines chutes bénignes pendant l’enfance peuvent avoir des conséquences plusieurs dizaines d’années après. Pour reprendre la comparaison avec une voiture, cela correspond au contrôle technique, qu’on fait régulièrement, même quand la voiture marche bien, pour anticiper tout problème.

En curatif, l’ostéopathie permet de réduire les douleurs par une prise en charge globale de l’équilibre du corps et d’accompagner l’effort sportif.

Conseils pour pratiquer un sport après 50 ans en toute sécurité

  • Bien évidemment, un bilan médical est indispensable avant de se lancer dans une pratique sportive ou activité physique
  • S’entourer de bons conseils
  • Avoir un bon équipement
  • Et se faire suivre par un ostéopathe pour prévenir les troubles articulaires et les douleurs


Articlé rédigé par Pierre-Emmanuel Saboul, ostéopathe à Lons-Le-Saunier

Le sport, ou du moins l'activité physique, c'est aussi pour les plus âgés et les plus fragiles.
Comment stimuler l'autonomie d'une personne âgée ? Petits-fils nous en parle aussi.


Photo @jpc.prod

2 commentaires:

  1. Bonjour à tous !

    Je suis également Ostéopathe et je partage ce qui a été dit dans cet article.

    Pour les personnes qui souhaitent reprendre doucement une activité physique, la marche et particulièrement la marche rapide est un très bon moyen.

    Plus vous bougez moins vos articulations s’enraidissent et plus elles sont vascularisées.

    Bien sur, un échauffement adapté ainsi que des étirements doux après l'exercice physique sont indispensables à tout âge !

    A bientôt

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces informations. Effectivement, une activité physique est toujours utile et bénéfique pour le corps, quel que soit notre âge.

    RépondreSupprimer

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.