samedi 23 janvier 2016

Regard de senior sur des startuppers



affiche du salon du travail et de la mobilité professionnelle 2016


Ils ont des looks d’étudiants, mais ne vous y trompez pas. L’économie de demain repose peut-être sur leurs créations d’aujourd’hui.

Une assurance tranquille, une foi dans leur projet, la passion chevillée au corps et une maturité étonnante font de ces représentants de la génération Y des exemples à suivre.

Si certains font déjà plus de 1 million de chiffre d’affaires, d’autres sont encore dans la construction mais avec une constante, la foi dans leur projet et l’intime conviction que leur choix est le bon, même si le modèle économique n’est pas encore toujours bien défini.

Ce qui les unit, c’est leur « agilité », un terme à la mode aujourd’hui, et qui traduit leur façon de chercher, tomber, se relever, changer de modèle mais de toujours y croire et une familiarité avec les outils numériques pour ces digital natives.


Au terme de difficultés, ils préfèrent substituer la notion de défis, des défis quotidiens fait de rencontres, de procès (plusieurs se sont heurtés aux attaques des géants de leur secteurs avant même d’avoir fait leur premier euro de chiffre d’affaires !), d’adaptation, d’opportunités et de développement international envisagé dès la création de leur entreprise.

Cette Génération Y, objet de curiosité et de nombreux articles de presse, démarre petit mais voit grand.

Nous les seniors et les fins de carrière, nous avons beaucoup à apprendre de ces nouvelles manières de créer. Même s’il y a bien des similitudes entre la génération des post soixante-huitards engagée dans les révolutions sociales des années 70 et devenue senior aujourd’hui, et cette génération Y qui est  dans la révolution économique mais sans opposition, avec moins de principe et de grandes idées, mais une volonté de faire (et de fer !), de réussir, de s’affranchir des codes et des règles.

Des start up et des idées !

Colloque La France qui bouge
Crédit Photo Y Denoyelle

Geronimo - Raphael Assouline
Il développe des applis mobiles avec sa structure partagée entre la France et la Roumanie.Déjà 25 collaborateurs dont 12 en Roumanie.

By Path - Loïc Déo Van
Ancien commercial, il développe actuellement un système d’exploitation des données publiques disponibles sur le web pour aider les commerciaux à prospecter avec des éléments concrets et fournir des arguments de vente. Dès maintenant, il vise un développement international.

Oxent - Antoine Frankart
Il organise des compétitions de jeu vidéos et de e sport … et a déjà généré une levée de fond de 2,5 millions d’euros et affiche un CA de 1,5 million d’euros.

Smart Impulse - Dorian Tourin Lebret
Il recherche les potentielles économies d’énergie dans les grands bâtiments en analysant les consommations par signaux électriques. Un formidable potentiel de développement puisqu’il double son chiffre d’affaires chaque année et agit déjà dans 16 pays.

Trust and Try job – Samira Seltani
Débordante d’énergie, cette ancienne formatrice travaille sur  une plateforme de recrutement par la passion plutôt que par le CV pour que le recrutement puisse s’ouvrir à des parcours hors scolaires. La plateforme sortira en avril. Le candidat pourra poster ses réalisations sur ses compétences et ses passions et se faire remarquer par autre chose que ses diplômes.

Ornikar, le permis libre – Benjamin Gaignault
Il crée une autre façon de passer son permis de conduire en se libérant du passage obligé des auto-écoles, dont la prestation est chère et souvent peu satisfaisante.
Les cours de code illimités sont à 49,90 €, et les cours de conduite se font grâce à un réseau d’indépendants, trouvés par géolocalisation et au prix de 34,90 € de l’heure. Chaque formateur est noté.
S’attaquer à la rente de situation d’une profession n’est pas de tout repos puisqu’Ornikar a aujourd’hui 5 procès en cours de la part des syndicats d’auto-écoles.


Bio Burger – Louis Franck
Des burgers 100 % bio dans deux restaurants crées à Paris rue de la Victoire et Passage Choiseul, avec une certification Véritas. Le plaisir du hamburger sans la mal bouffe, cela n’existait pas auparavant parait-il !

Job Maker - Julie Coudry
Tout le monde n’est pas à égalité face à la capacité à gérer sa transition professionnelle. Le coaching coûte cher, et il est réservé à quelques privilégiés. C’est devant ce constat que Julie Coudry a créé son outil pour permettre à chacun de passer de la posture de demandeur d’emploi à celle d’offreur de compétence.
Une idée géniale que se traduit par un accompagnement en ligne avec les outils de coaching traditionnels. La nouvelle plateforme vient d’être mise en ligne. A tester d’urgence pour seulement 29 €.

My Spresso – Thomas Kralski
Du café de qualité, sur la base de café en grain torréfié par le meilleur torréfacteur de France pour les entreprises sous forme d’abonnement avec un service VIP d’assistance en moins de 3 heures.
Déjà 60 entreprises clientes et il vise 1 % du marché d’un grand nom du secteur … ce qui est énorme.

So many ways – Anaïs Georgelin
Une appli qui fournit une aide à l’orientation, des outils pour améliorer sa connaissance de soi et développer ses compétences. Elle propose aussi un parcours à la carte.

Deepki – Vincent Bryant
Il modélise les économies d’énergie dans les bâtiments par une approche statistique. Déjà 15 collaborateurs pour faire face à un développement rapide et un objectif de multiplier son chiffre d’affaires par trois cette année.


Des start up à découvrir et à suivre ... La Fondation Engie, représentée par Stéphane Quéré, Directeur de l'Innovation et Dominique Restino, Président de Moovjee et de l'APCE et animateurs de ce débat ne s'y sont pas trompés puisqu'ils ont sélectionné ces quelques entreprises pleines de promesses

Ces 11 créateurs de start up  ont été mis sur le devant de la scène lors du colloque « Le Lab des Idées » organisé  par l’Express dans le cadre du Salon du Travail et de la Mobilité professionnelle qui se'est  tenu à La Grande Halle de la Villette les 22 et 23 janvier 2016.
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.