lundi 26 janvier 2015

Pourquoi se préparer à la retraite ?



Faut-il suivre une préparation à la retraite ? Voilà une question qu’on se pose un jour ou l’autre.

Senior Mais Pas Trop a demandé à Pierre Degand, spécialiste des préparations à la retraite chez Sequoia Ways de présenter les atouts de cette formation.


Retraités heureux

Un séminaire de préparation à la retraite c’est finalement assez récent et peut parfois prêter à sourire (notamment les plus jeunes). Une étude a démontré que 50% des Français souhaitent être accompagnés, guidés lors de cette période, qui est un des passages les plus stressants de la vie.

Pourquoi, bien plus aujourd’hui qu’auparavant, est-il nécessaire de préparer sa retraite ?

Premièrement, le modèle de retraite a évolué. Cette évolution s’explique par deux facteurs : l’allongement de la durée de la vie et une pénibilité moindre du travail aujourd’hui en  comparaison avec les générations précédentes. Ce qui ne veut certainement pas dire qu’il n’y a plus de métiers pénibles, l’actualité récente en matière  de compte de pénibilité peut en témoigner.
La combinaison de ces deux facteurs fait que les retraités aujourd’hui arrivent à la retraite en bien meilleure santé qu’il y a 40 ans et disposent de 25 à 30 années de retraite.  C’est bien plus que l’espérance de retraite de 5 à 10 ans dans les années 60, il n’y a pas si longtemps finalement. La génération des baby boomers qui arrive actuellement à la retraite n’a donc pas de « modèle de retraite » qui peut l’inspirer, c’est une génération pionnière à plus d’un titre.  Elle ne se retrouve pas du tout dans les vieux clichés des retraites  passées au coin du feu ou sur les bords d’un étang de pêche.

              
La nécessité de se préparer à la retraite trouve également sa source dans l’image des seniors que véhicule la société.  Cette génération dynamique et connectée refuse les stéréotypes trop souvent usités par les media ou les sociétés qui la vise. Il faut pouvoir faire face à ces clichés et aux regards que portent les « actifs » sur ces personnes qui parfois à leurs yeux ne font que profiter et disposent tous de moyens financiers énormes.

Retraite : un tournant de la vie
Enfin, la retraite est  un tournant dans la vie qu’il convient de bien négocier. Le monde du travail et ses repères laissent la place à un monde de liberté qui peut se transformer en grand vide si on ne s’y prépare pas. Les 60+ revendiquent un taux de bien-être supérieur à la génération de leurs enfants. Cependant, un retraité sur trois déclare qu'avec le recul, il se serait mieux préparé à la transition que représente la retraite.

A qui s’adressent les séminaires de préparation à la retraite ?
Les séminaires de préparation s’adressent à tous les retraités. Il existe cependant une catégorie de personnes particulièrement exposées aux turbulences du passage à la retraite. Ce sont celles pour qui le travail occupe une place centrale et qui ont développé peu de loisirs. Leur identité est fortement liée à leur travail. La disparition de leur réseau social quasi uniquement professionnel les expose à un grand vide relationnel s’il n’y prennent pas garde. Il s’agit en grande majorité de cadres, mais les indépendants qui ont revendu leur société sont aussi concernés.

Comment s’organise un programme de préparation, quels sont les sujets abordés ?
Sequoia ways propose des formations à la retraite. Voici le programme d’un séminaire de préparation à la retraite.
Le nombre de participants varie entre 10 et 12, le conjoint peut également être convié. Idéalement, un cycle dure trois jours. Il se divise en modules d’une demi-journée ou d’une journée,  chacun espacé d’une semaine. La préparation à la retraite est avant tout un travail sur soi. En scindant le programme cela permet aux participants de réfléchir entre les modules, de préparer certains exercices. Chaque module est composé d’un ou plusieurs sujets.


Sujet 1: Cadre de la formation, récolte des attentes des participants, présentation des participants, ce premier module est important pour la cohésion du groupe.
Sujet 2 : Représentation de la retraite. En échangeant sur les représentations de la retraite, le groupe découvre certains aspects méconnus ou sous-évalués.
Sujet 3: Aspects financiers du passage à la retraite. Le volet financier est la crainte principale des futurs retraités devant la santé et l’isolement.
Sujet 4 : Santé : nutrition, activité physique,  bien-être,
Sujet 5: Notaire : testament, transmission de patrimoine
Sujet 6: débute par les gains et les pertes à la retraite que les participants sont invités à identifier. Cet exercice est particulièrement puissant et riche d’enseignements. Le groupe se rend compte qu’un élément identifié comme une perte n’en est pas une ou est largement compensé par un gain. On pose les enjeux de la retraite.
Sujet 7: Prendre conscience des conséquences psychologiques, familiales & sociales de son passage à la retraite.
  - Explication du processus de transition, il est important pour les participants de se situer dans ce dernier et de faire le deuil du travail.

 - Information sur la vie de couple et ce que la retraite implique comme changement pour ce dernier.
 - Déménager ou pas ?
 - Relations avec les parents, enfants et petits-enfants, nouveaux rôles au sein de la famille.

Sujet 8 : Apprendre à mieux se connaître. Travail sur les valeurs, ressources, compétences acquises (utilisées ou pas)
Sujet 9 : Phase d’exploration, de projection sur le projet de vie.
Sujet 10 : Travail sur le plan d’action et les pistes concrètes explorées. Ce module est généralement proposé quelques mois après le cycle.


Les formations en groupe sont très enrichissantes car cela va légitimer certaines émotions que les participants vivent et retrouvent chez les autres aussi. Dans ces modules collectifs les participants se portent les uns les autres notamment grâce aux présentations croisées. Par exemple, dans la phase d’exploration du projet de vie, les participants vivent déjà leur projet quand ils l’entendent de la bouche d’un autre participant.

Que retirent les participants de cette expérience ?
Les participants sortent avec beaucoup de questions, et c’est le but, car le passage à la retraite est avant tout le moment des émotions, un ressourcement. Le travail sur soi et notamment l’identification des valeurs est très enrichissante et débouche sur les buts, la mission que l’on se fixe à la retraite. C’est à la lumière de cette dernière que l’on va choisir ses activités.
Ce cycle met l’accent sur des éléments souvent sous-estimés, l’exemple phare est la vie de couple.
Les participants se rendent compte que le travail occupe une place importante dans leur identité.
Ils identifient les bases sur lesquelles un projet naît. En repartant avec un projet en tête pour sa retraite cela permet de rester éveillé aux opportunités, aux rencontres du hasard qui viennent l’alimenter et qui aident à le concrétiser.

En vous inscrivant à un programme de préparation à la retraite, c’est un beau cadeau que vous vous faites. C’est encore mieux si c’est votre employeur qui vous l’offre! Vous me direz  que la majorité des retraités sont heureux et ils n’ont pas tous suivi une formation, c’est vrai ! Par contre la période de transition vers la retraite dure en moyenne deux années et  est trop souvent mal vécue. C’est durant cette période que  la formation prend tout son sens. Je terminerai par un chiffre qui illustre bien l’importance de cette période et de la réflexion qui doit être menée. 25% des retraités qui quittent leur région à la retraite font machine arrière après deux ans.

Pierre Degand 
www.sequoiaways.be

Crédit photo © elnariz - Fotolia.com 

4 commentaires:

  1. Effectivement, le passage vers la retraite peut parfois s'avérer compliqué surtout quand on a travaillé toute sa vie.
    Ce genre de séminaire est trop peu répendu je trouve. Vous pouvez prendre sur votre DIF pour réaliser ce genre de séminaire et demander à votre employeur de le financer pour vous car ne moyenne il coute 150 € par jour sur 3 jours.

    Une solution que je conseille à tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ce retour. Concernant le DIF, il est malheureusement trop tard puisqu'il est remplacé par le CPF depuis le 1er janvier et à ma connaissance, les formations retraites ne sont pas éligibles actuellement.
      Cependant, l'employeur peut financer cette formation. Il ne faut pas hésiter à lui demander.

      Supprimer
  2. Pour ma part, cela fait maintenant 2 ans révolues que je ne travaille plus; à part le côté financier qui est si je puis dire un peu light, il a beau être connu, cela fait quand même très mal quand on le vit!
    Lorsque l'on a été actif avec très peu de temps pour soi, le vide fait peur, mais je vous assure qu'il est très bon , voire même" jouissif" d'avoir enfin du temps pour lire, écouter de la musique ou bien répondre à une envie subite de cinéma, ballade , musée ou...voir des amis..
    Le plus important est tout d'abord d'être en accord avec soi-même sur ses propres choix et de réaliser les choses que l'on n'a pas pu faire durant toutes ces années d'obligations, manques qui étaient pour moi des frustrations.
    Mes premiers choix ont été le théâtre et le bridge, avec tout ce qui tourne autour; et surtout je ne voulais plus de contrainte ou le moins possible; si un groupe ne me plait plus, j'évolue alors vers un autre plus conforme à mes souhaits.
    je vous assure que , si l'on est un peu à l'écoute , les propositions affluent, . après il faut faire des choix. Certains font la même activité chaque jour: le golf, le bridge ou.. D'autres font des choix plus variés en répartissant plutôt la tête et les jambes; pour ma part je varie les plaisirs, d'abord parce-que mes envies sont différentes suivant le temps; je remarque que les hommes sont plus souvent mono-activité et les femmes ont tendance à diversifier!
    Et puis n'oubliez pas les demandes des enfants et petits enfants à condition que cela reste un plaisir, là aussi.
    Pour terminer ce petit bilan, la 1ere des questions à se poser est de quoi ai-je envie ? et aussi qu'est- ce que je ne veux plus ?

    Enfin bref, être enfin un peu égoïste est excellent, profitez en.
    Dominique

    RépondreSupprimer
  3. Voilà qui donne envie d'être à la retraite !

    RépondreSupprimer

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.