lundi 15 décembre 2014

Le livre qui a changé ma vie … de ménagère

Le ménage, ça revient tout le temps, c’est ingrat, c’est fatiguant, ce n’est pas intéressant !


le ménage comme art de vivre
Vous pensez certainement comme moi. Et pourtant ! On peut voir les choses autrement et faire de ces moments un art de vivre et un exercice spirituel, eh oui !

Au hasard de mes flâneries, je suis tombée sur un petit livre qui a attiré mon attention. Au format  poche, parfait pour lire en attendant l’heure de ma séance de cinéma : « Faire le ménage chez soi, faire le ménage en soi – Et si faire le ménage était une thérapie » de Dominique Loreau aux éditions Poche Marabout.

Un peu gonflé ce titre. Comme si faire le ménage allait vous rendre meilleur et s’ajouter aux outils du développement personnel !

L’auteur Dominique Loreau, qui vit depuis plusieurs années au Japon, a adopté leur art de la simplicité, du dépouillement et du ménage.


Le ménage, un rituel qui apaise l'esprit

Elle affirme prendre plaisir à faire le ménage, selon la philosophie zen, et comme les japonaises contraintes de ranger leur intérieur exigu et qui pratiquent le ménage comme un art. Elle explique que désordre et saleté absorbent l’énergie. Transformer le ménage en rituel apaise l’esprit.

Le ménage, pour ma part, je n’avais pas vu cela comme ça ! C’est, comme pour beaucoup, une corvée à effectuer le plus vite possible pour s’en débarrasser, en attendant de recommencer quelques heures plus tard.

Mais en changeant son œil sur ces tâches qui semblent déplaisantes et rébarbatives, on arrive à trouver des satisfactions. Faire le ménage, c’est une façon d’accepter le quotidien. C’est un apaisement et une libération de l’esprit.

Pour cela, inutile d’utiliser des produits nettoyants sophistiqués. C’est surtout la qualité des gestes qui compte, le fait d’être à ce qu’on fait et de prendre plaisir au geste.

La citation : 
En faisant le ménage, retrouvons calme, vivacité, solidité, liberté et clarté.

Ménage et art de vivre

En rendant à cette tâche une noblesse, en vivant l’instant présent, on restaure une harmonie avec soi-même et avec le monde qui nous entoure.


Que de grands mots ! Mais désormais, j’y pense en faisant les gestes du ménage quotidien, et tout cela me semble beaucoup moins désagréable désormais. A votre tout d'essayer !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.