lundi 2 juin 2014

Accidents domestiques : les seniors aussi !

les dangers du taille haie
Les dangers du taille haie

Les accidents domestiques tuent  trois fois plus que la route, avec plus de 20 000 morts par an. Qui pourrait penser qu’il est plus dangereux de rester chez soi plutôt que de prendre sa voiture !

Parmi ces accidents domestiques, ce sont plus de 300 000 personnes qui se rendent à l’hôpital chaque année suite à un accident de bricolage ou de jardinage.
Les seniors sont particulièrement concernés, ne serait-ce que parce qu’ils disposent de plus de temps pour assouvir leur passion du jardinage, du bricolage et de l’entretien de la maison.

Qu’est qui pousse ces retraités à s’attaquer à des travaux qu’ils n’auraient pas envisagé de réaliser quelques années plus tôt !

Nettoyer ses gouttières en grimpant à une échelle, couper une branche de cerisier, élaguer un arbre qui menace son toit, allumer un feu récalcitrant avec un produit inflammable, grimper sur son toit pour remplacer une tuile … Les exemples sont nombreux.



Qu’on soit un bricoleur averti ou qu’on manque d’habitude, un moment d’inattention risque de  mener  à un accident qui peut perturber gravement les années de retraites.

Brûlures, blessures,  intoxications,  chutes, électrocutions, projections sont les principaux dangers qui guettent notre bricoleur ou jardinier senior.

Manier une tronçonneuse en haut d’un arbre ou refaire un toit, c’est un métier et on ne s’improvise pas bucheron ou couvreur. Les professionnels ont des habitudes de sécurité : pantalon anti-coupure, chaussures et lunettes de sécurité, casque ... que les néophytes oublient souvent.

On a tous autour de soi des exemples d’accidents domestiques  bénins ou dramatiques qui pourraient être évités grâce à quelques conseils de prudence et de bon sens

 Ne pas s’attaquer à des bricolages au dessus de ses compétences


Rester concentré sur sa tâche,
Ne pas boire d’alcool, une évidence qu'il n'est pas inutile de rappeler,
Utiliser des outils adaptés, en bon état, correspondant à son niveau de bricolage,
Arrêter de bricoler quand on sent une baisse de vigilance,

Se protéger


Utiliser masques, gants, lunettes de protection voire chaussure de sécurité si nécessaire,
Enlever ses bagues et alliance,
Aérer régulièrement les pièces si on utilise des solvants, colles, laine de verre ,
Pas d’acrobatie sur une échelle ou un échafaudage pour atteindre un endroit peu accessible

Protéger les siens


Ne jamais laisser ses outils branchés,
Ranger les produits toxiques en dehors de la portée des plus jeunes,
Garder les produits  dans leur emballage d’origine,
Ranger ses affaires : pas de fil ou de prise qui traîne.

Ou faire appel à un professionnel, tout simplement.


De bons conseils à assimiler et à transmettre pour ne pas se dire trop tard «  j’aurai dû ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.