mercredi 13 février 2013

Installer un monte-escaliers


S’il y a un sujet qui fait peur quand on devient senior, c’est bien de devenir une cible pour les publicités pour les monte-escaliers ! Quand on ouvre les magazines à gros tirage destinés aux seniors (non, non, je ne donnerai pas de nom !) on a un moment de recul en se disant « non, pas moi, pas encore ! ».

Et pourtant, on y vient. Pas pour nous bien sûr, nous qui sommes des seniors triomphants et encore  en pleine activité, mais pour nos parents qui seraient susceptibles de vouloir acheter un monte-escalier Encasa Experts
monte escalier Encasa Experts

Tôt ou tard, c’est une question qui se pose. Que faire de notre père ou notre mère qui peine à monter les escaliers de son pavillon ou de sa maison. 

Prendre des solutions de placement, on n’en n’a pas envie. Ce n’est pas le moment et bien sûr, ils seront tellement plus heureux chez eux.

C’est donc là que tout naturellement, on en vient à envisager d’installer un monte-escalier. On se plonge avec attention dans le fameux magazine dont je vous parlais plus haut.


Enquête poussée pour savoir combien ça coûte, si ça prend les tournants, si c’est suffisamment sûr, si cela va bousiller le papier peint et défigurer l’escalier, combien de temps de travaux il faut compter.

Si vous voulez acheter un monte-escalier, découvrez les judicieux conseils pour bien le choisir dans l’article suivant

La décision est prise. On se lance.

Une fois installé, on s’aperçoit que cela rassure nos parents, les libère de l’angoisse de monter ces escaliers quotidiennement et donne un nouvel  élan à leur vie chez eux, dans la maison qu’ils aiment et où ils se sentent bien.

Et on se dit, c'était la bonne décision !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.