vendredi 21 décembre 2012

Keith Richards scout ... Qui l'eut cru !


Pas très en avance dans mes lectures, je viens de me plonger avec délice dans le livre de Keith Richards "Life".
L'un des passage m'a fait sourire, c'est celui où il parle de son enfance chez les scouts.
"Aussi incroyable que cela puisse paraïtre,les boy-scouts ont été l'une des meilleures expériences que j'aie vécues."
S'il y a bien quelqu'un dont on n'attend pas un panégyrique du scoutisme, c'est bien d'un des membre des Rolling Stones !

Dans un court passage, il décrit avec nostalgie sa passion pour le scoutisme, dans la 7ème section de Dartford. Il situe cela avant sa découverte de la guitare et évoque les longues heures passées à s'initier à "comment allumer un feu sans allumettes, construire un four, avoir des braises sans fumée" dans la cabane du potager de son père devenue la base de la patrouille des Castors.

Ceci n'est qu'un court passage dans un livre qui décrit l'histoire de ces désormais "papy" du rock à la fougue et à la créativité intacte.



On y suit l'histoire de ce groupe mythique, mais c'est surtout l'approche musicale qui est passionnante. On y apprend ses inspirations musicales : Buddy Holly, Little Richards, Muddy Water, Bo Diddley ... sa recherche permanente d'un son, d'un riff et sa jubilation quand il trouve le bon tempo.

Il y décrit  ce fameux open tuning, l'accordage ouvert sur une guitare à cinq cordes découvert dans les années 68 ou 69. Il avait des airs dans la tête, mais n'arrivait pas à les traduire avec sa guitare. Cette découverte lui a ouvert un territoire inconnu et un nouvel univers.

Un livre à lire absolument, si ce n'est pas déjà fait, et si possible avec son ordinateur ou son Iphone pour écouter les morceaux évoqués au fur et à mesure de sa lecture.

A lire aussi

Nostalgie scoute



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.