dimanche 30 septembre 2012

A quel âge devient-on senior en entreprise ?


Dès qu’on parle de seniors, la question de la définition du mot se pose. Il n’y a pas si longtemps, senior était synonyme de 3ème âge. Aujourd’hui, un senior bénéficie d’une image plus jeune, qu’il soit encore  actif, ou par ses engagements ou son pouvoir économique dans la société. C’est devenu une entité, même elle recouvre plusieurs typologies.

A quel âge devient-on senior ? Si on considère l’administration, c’est 50 ans qui représente ce cap fatidique. Dans l’entreprise, c’est dès 45 ans que ce terme s’applique.


Deuxième partie de carrière : encore 20 ans à travailler

A 45 ans, il reste encore 20 ans à travailler et cette population senior a été l’objet de l’attention suite à l’obligation pour les entreprises de plus de 50 salariés, d’élaborer un Plan senior avant le 1er janvier 2010.
Dans le domaine du travail des seniors, la France reste parmi les plus mauvais élèves de l’Europe en se situant au 4ème rang … en partant de la fin. Le taux moyen de l’emploi des seniors est de 46 % et la France affiche un taux de 38 %. Seulement un senior sur trois travaille en France – loin derrière la Suède qui affiche un taux d’emploi des seniors record de 70 %.

Les 55-64 ans représentent 36 % de la population, mais ils sont moins de 20 % à travailler dans une entreprise sur deux. Seuls, les cadres dirigeants tirent leur épingle du jeu puisque 39 % d’entre eux ont plus de 50 ans.

Seulement 3 % des recrutements concernent les seniors. Et  là aussi, on retrouve une inégalité. Etre femme de plus de 50 ans cumule les handicaps.

Les plus de 50 ans sont 25 % en moyenne dans les entreprises, avec des variations importantes selon les secteurs d’activité : 18 % dans l’information et la communication, 31 % dans l’assurance et seulement 14 % chez les ingénieurs informatique.

Ces éléments sont tirés de l’intervention de Marie Pierre Grimaud-Gosselin, Consultante RH Apec et responsable d’un programme d’intégration senior, lors des  conférences du Club Essec Business et technologies du 27 septembre 2012 sur le thème « L’emploi des seniors dans les NTIC : une fin de carrière à 45 ans ou de nouvelles voies à explorer. »

A lire aussi :
Pour une fin de carrière sereine
Des idées pour gérer sa fin de carrière
J'ai testé le coaching de fin de carrière
Des idées pour gérer sa deuxième partie de carrière
Cadres seniors : d'autres pistes pour trouver du travail
Seniors en entreprise - utilisez votre DIF 

D'autre sujets sur la page Senior et travail
 



1 commentaire:

  1. bonjour
    je suis "senior" de 57 ans au chomage depuis pratiquement en fin d'indemnités chomage j'ai fait une formation AFPA pendant cette période (assez galere pour trouver une formation ( les psycho-machins ont leurs mots a dire) en fin de formation je deviens débutant dans un nouveau metier
    face a de jeunes de 25 ans ou des gens de 30_35_40 avec espérience Re g et de plus il y a des C..s pour vouloir mettre la retraite a 65 ans
    par compte ces C....... qui ont souvent fait beaucoup d'études ne cotisent meme pas la durée minimum et en genéral ils ont souvent un bon salaire donc bonne retraite peuvent partir plus tot
    ex une personne fait des études jusqu'a 25 ans logiquement si il cotise 42 ans il devrait partir a 67 ans eh bien aujourd'hui il peut partir a 62 ans donc cotisation 37 ans meme apres si la retraite passe a 65 ans cotisation 40 ans alors qu'une personne qui commence a 2O ans n-auras pas les memes droit! etonnant ce sens de la démocratie
    en fait tu nait riche avrc Papa qui pait de longues études moins de temps tu auras a cotisé

    RépondreSupprimer

Cet article vous a plu ! N'hésitez pas à le commenter.