lundi 11 juillet 2016

Eugénie, Impératrice, un destin à découvrir




Portrait de l'Impératrice Eugénie par Winterhalter
Eugénie les larmes aux yeux, voici un roman historique à découvrir cet été.

On connait tous les somptueux portraits de l’Impératrice Eugénie par Winterhalter. Ils montrent une femme très belle, au visage régulier et à l’élégance altière, magnifique dans ses robes à crinoline élaborées aux décolletés généreux. On connait finalement assez peu sa vie.

Nicole Descours, romancière de 96 ans, nous a habitués à des romans-passion. L’an dernier, elle a fait vivre le destin d’exception de Macé, femme de Jacques Cœur qui l’a accompagné fidèlement aussi bien dans ses succès que dans sa chute. Cette année, c’est à l’Impératrice Eugénie qu’elle s’intéresse, et surtout à la place qu’elle occupe dans l’histoire aux côtés de son mari l’Empereur Napoléon III.

Ce livre historique très documenté passe en revue la vie de Louis Napoléon Bonaparte et s’attache à éclairer cette époque chaotique et troublée, qui est aussi celle de la révolution industrielle et d’un foisonnement artistique.

Louis Napoléon Bonaparte est le fils d’Hortense de Beauharnais, elle-même fille de Joséphine de Beauharnais et adoptée par Napoléon Bonaparte. Elle a épousé Louis Napoléon, frère de Napoléon Bonaparte, devenant ainsi la belle-soeur de sa mère.

vendredi 1 juillet 2016

Créer un blog senior : quelles motivations ?



Qu’est-ce qui décide à se lancer dans un blog senior ? 

Quel est le déclic ?

Qu’est-ce qui pousse à se plonger dans l’univers du web en passant au début de longues heures à essayer de comprendre comment on crée un blog, à pianoter frénétiquement sur son ordinateur pour chercher comment on réduit une image, ce qu’est une balise alt, un tag, un texte alternatif, à quoi sert Google analytics … et à stresser devant sa page blanche en se disant « mais comment vais-je écrire ce fichu article ».
 
Avec un peu de recul, cette étape de création de blog a finalement été chez moi le départ d’une nouvelle vie.

Une fois n’est pas coutume, ce post va parler de moi, créatrice du blog seniormaispastrop.com.
Ce blog, je le tiens depuis 2012. C’est un merveilleux territoire d’expression sur les multiples thèmes qui m’interpellent.

S’il « parait quand il peut » (pas facile de garder un rythme régulier quand on a une vie professionnelle encore bien chargée), il s’est créé une petite place dans le monde des blogs seniors, où nous ne sommes malheureusement pas encore si nombreuses que cela.

Le déclencheur, c’est Makawa.

Ce site astucieux permet de mettre en relation les compétences et savoir faire des seniors, disponibles à la retraite, et le besoins d’associations et d’organisations pour des missions ponctuelles et passionnantes et bénévoles. Mais j’en parlerai plus à fond à la rentrée car le sujet vaut un article complet. 

créatrice du blog senior mais pas trop

Makawa m’a contactée pour faire une interview pour leur rubrique portrait de seniors qu’ils alimentent régulièrement sur leur site.

Après quelques hésitations, je me suis dit que finalement, senior, j’en suis une parmi d’autres, avec son histoire, son parcours, ses étapes clefs, ses aspirations, cette nouvelle vie à la retraite qui se profile.

Alors pourquoi ne pas témoigner pour mettre en avant la diversité des parcours possibles, et un peu du cheminement qu’on doit faire pour passer du statut des devoirs de mère de famille - cadre efficace – épouse parfaite (enfin j’espère !), à celui de retraitée en cohérence avec ses aspirations profondes.

Alors si vous voulez en savoir plus et lire l'interview de Makawa, c’est ici.

mardi 21 juin 2016

Sport, senior et ostéopathie

manipulation d'osteopathieOn le sait, l’activité sportive est bénéfique à tout âge de la vie.

Pour les seniors plus de 50 ans, c’est l’un des meilleurs remèdes anti-vieillissement en permettant de conserver une bonne forme physique et d'entretenir sa musculature. On connait aussi aujourd’hui les liens entre une activité physique régulière et la prévention des maladies comme Alzheimer.

Se remettre à bouger n’est pas toujours facile quand on n’a plus le corps de ses 20 ans.
Les sportifs aussi sont touchés et il est courant de voir apparaître des douleurs après des années de pratique régulière.

L’ostéopathie peut-elle accompagner les seniors ? Pierre Emmanuel Saboul, oséopathe à Lons le Saunier nous en parle.

Avec le temps , le corps se fragilise. Les aléas de la vie, les antécédents traumatiques et médicaux, sont à l'origine de pathologies comme l'arthrose ou l'ostéopénie (diminution de la masse osseuse). L'activité physique et sportive constitue un bon moyen de lutter contre ces conséquences inévitables du vieillissement.

Cependant, pratiquer un sport n'est pas sans risques : les chutes, les torsions, des micro-traumatismes mettent le squelette entier à rude épreuve. Il en découle différentes douleurs articulaires, musculaires ou même neurologiques comme par exemple des douleurs le long du nerf sciatique. Ces traumatismes peuvent aussi augmenter les douleurs déjà présentes (douleur du genou, douleur cervicales...).

En d'autres termes, la pratique du sport est bénéfique, à condition que le corps soit près à encaisser ces différents stress. Tout comme une voiture qui est utilisée de façon intensive, une révision et un entretien régulier s'impose.

lundi 13 juin 2016

Chasse au trésor : un classique pour faire jouer les petits enfants

Chasse au trésor au Musée
Au secours, les petits enfants débarquent ! Avec leur énergie, leur curiosité insatiable et leur enthousiasme. Il va falloir s’organiser pour que ces quelques jours passés ensemble se fassent sans débordement et laissent de bons souvenirs à chacun. Aucune envie de nous retrouver exangues et épuisés au départ de cette horde de lutins. Il faut an-ti-ci-per …

Pourquoi ne pas se lancer dans une chasse au trésor ? Une bonne vieille chasse au trésor comme celles de nos jeunes années.

Une chasse au trésor clef en main

Mais voilà qui est un peu compliqué. Il faut choisir un thème, passer du temps à trouver énigmes et épreuves, réfléchir et se creuser la cervelle pour trouver des idées. Pas de panique. Le web est là avec ses bonnes idées. Le site  ChassOtresor propose des jeux clef en main.

lundi 6 juin 2016

Vente à domicile : une opportunité de travail pour les seniors

 Trouver du travail quand on est senior, pas facile ! Explorer d'autres univers que le salariat est indispensable. Claudine a su rebondir en créant son emploi de vente à domicile. Voici un beau  témoignage de réussite.

Claudine, distributrice EnergetixUne retraite peau de chagrin et on ressent vite la nécessité de compléter ses revenus à la retraite pour avoir une vie sereine, faite du nécessaire, mais aussi d’un peu de superflu.

C’est ce qu’a vécu Claudine, 68 ans, ancienne assistante qui a vécu le choc de la retraite associé à une séparation douloureuse qui l’a laissée dans une situation financière très difficile.

Pour survivre et compléter son maigre RSI, elle se lance dans la vente à domicile : accessoires culinaires puis linge de maison, mais le déclic ne se fait pas.

Réussir dans la vente à domicile : pas si difficile

Et puis un jour, touchée par un eczéma rebelle, une amie lui conseille des aimants pour soulager ses douleurs. Et c’est la révélation. Elle devient distributrice pour la marque de bijoux-aimants Energetix qui lui ont fait tant de bien.

mardi 31 mai 2016

Comment réduire les accidents domestiques chez les personnes âgées ?

Senior appuyé sur une canne

Compte tenu de leur mobilité réduite, les personnes âgées sont souvent sujettes aux accidents aussi bien dans la rue qu’à la maison. Il n’est pourtant pas possible de les surveiller 24 heures sur 24. Certaines mesures de sécurité doivent être prises afin d’éviter au maximum ces incidents. Mais quelles sont-elles ?

Les chutes sont la première cause de mortalité des plus de 65 ans et touchent 400 000 personnes par an. 35 % des plus de 65 ans risquent une chute dans l'année le taux monte à 55 % des plus de 90 ans. La prévention des chutes est donc une priorité. 

Les mesures de prévention aux accidents domestiques des personnes âgées


Les personnes âgées, parents, grands-parents, aînés, c'est la famille sans laquelle on ne serait pas actuellement. Il est donc normal de faire en sorte de leur fournir le maximum de confort afin de leur éviter tout fâcheux événement qui pourrait être fatal.
Les accidents domestiques sont beaucoup plus fréquents que l’on pourrait le croire. Il est ainsi primordial de sécuriser le logement en prenant certaines mesures telles l’enlèvement des tapis par exemple ou l’installation de carreaux antidérapants, notamment dans la cuisine et la salle de bains, puisque ces pièces sont considérées les plus dangereuses de la maison. L’installation de rampe d’escalier s’avère également une excellente alternative, car l'escalier est extrêmement dangereux pour les personnes âgées comme les plus jeunes.

jeudi 19 mai 2016

Presse senior : Serengo, Femme Majuscule, le match

match serengo contre femme majusculeDésormais, les seniors peuvent choisir leur magazine adapté à leurs préoccupations. Enfin !

Le match du jour, c’est Serengo contre Femme Majuscule, deux magazines désormais installés sur ce marché de la presse des quinquas et plus.

Rappelons que 16 millions de Françaises ont plus de 45 ans, et qu’elles représentent près d’un Français sur 4.  Il est étonnant qu’une partie de la presse féminine refuse singulièrement de s’adapter au vieillissement de ses lectrices. Elle, Marie Claire pour ne parler que de ces deux magazines historiques s’enferment dans un jeunisme où les lectrices quinquas où du mal à se retrouver.

Pour ma part, très fan de presse magazine, je recherche un magazine facile à lire, avec des infos qui me concernent, des papiers de fond qui m’interpellent, des rubriques insolites et qui m’apprennent quelque chose, des conseils mode sympa et portable, des conseils pratiques sur tous les changements de vie à venir, des sujets beauté-santé qui font un point sérieux sur les avancées de la cosmétique d’aujourd’hui et adaptés au vieillissement pour ne rien manquer des vrais progrès dans le domaine.

Et en plus, je souhaite qu’il me considère comme une femme active et curieuse, telle que l’a toujours été ma génération de « Working mum » des années 80.

Ouf, voilà bien des exigences !

Mais cette seniorescence que nous vivons dans les années quinquas, tous ces changements profonds nécessitent des réponses adaptées et jusque-là, on avait quelques difficultés à les trouver dans des magazines dédiés.